Avocat garde à vue à Marseille

Joignable à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, Maître Anne-Laure GASPERINI, avocat au barreau de Marseille, vous assiste en urgence dès le début du placement en garde à vue (à Marseille, La Ciotat, Aix en Provence… et plus généralement dans tout le département des Bouches du Rhône).

Qu’est-ce que la garde à vue ?

Toute personne contre laquelle il existe une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner qu'elle a commis ou tenté de commettre une infraction punie par une peine de prison (et non par une simple amende) peut être placée en garde à vue.

Véritable mesure privative de liberté, la personne placée en garde à vue bénéficie d’un nombre de droits très restreints.

Combien de temps dure la garde à vue ?

La durée de la garde à vue est de 24 heures, et peut être prolongée jusqu’à 48 heures dans la majorité des cas.

Cette mesure peut être prolongée jusqu’à 96 heures (4 jours) pour les infractions les plus graves.

Sont notamment visées les affaires en matière de stupéfiant et autres infractions commises en bande organisées.

En cas de risque terroriste, la garde à vue peut s’étendre jusqu’à 144 heures (6 jours).

Comment désigner mon avocat ?

A la suite de l’interpellation l’officier de police judiciaire place la personne ne garde à vue et lui notifie ses droits, notamment celui d’être assisté par un avocat de son choix.

C’est à ce moment-là que le gardé à vue devra donner le nom de son conseil, lequel sera immédiatement contacté par les services de police ou de gendarmerie.

Il est important de savoir que la famille a le droit de désigner directement le cabinet de Maître Anne-Laure GASPERINI qui prendra contact avec les enquêteurs, et assistera le gardé à vue dès le début de la mesure.

Quel est le rôle de l’avocat d’urgence à Marseille ?

L’avocat pourra s’entretenir de manière confidentielle avec la personne placée en garde à vue pendant une durée de 30 minutes par tranche de 24 heures.

Son rôle sera de vérifier que les droits de la personne privée de liberté sont respectés.

Il assistera à toutes les auditions et confrontation qui seront décidée dans le cadre de l’enquête et pourra ainsi conseiller au mieux la personne soupçonnée quant aux déclarations qu’il convient de faire.

Que se passe-t-il à l’issue de la garde à vue ?

Si les charges qui pèsent contre la personne placée en garde à vue ne sont pas suffisantes ou si la mesure de garde à vue n’a pas permis d’établir la participation à la commission de l’infraction, il sera procédé à la remise en liberté.

Dans le cas contraire, ce dernier pourra être présenté à un magistrat ou convoqué par les services de police ou de gendarmerie à une audience ultérieure (sur ce point nous vous invitons à consulter les pages suivantes).

Contactez-moi

onsultez également :